La grande guerre divine

Yukmouth
Co-Admin
Messages : 67
Inscription : lun. 11 mars 2019 00:04

--Morain--

“Quel que soit le trésor, connu et inconnu, il m’appartient déjà, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il soit en ma possession” -Leos, le dieu de la richesse.

Halduar, un lieu célèbre mais un nom inconnu. Lorsque ce nom est prononcé dans les tavernes, la plupart des clients diront qu’il s’agit d’un donjon dont la profondeur reste à explorer. D’autres diront que c’est de là que le plus prodigieux des mineurs découvrit le tout premier minerais de Cryptonite. De nombreuses légendes racontaient que Halduar était l’hôte d’une famille de minéraux aux propriétés magiques, si puissants qu’ils pourraient reconfigurer le monde dans lequel nous nous trouvons. D’innombrable aventuriers s’équipèrent de pioches et de pelles et explorèrent les labyrinthes caverneux de la légendaire mine, mais ne revinrent jamais à la surface. Certains diront qu’ils se sont perdus dans les cavernes et n’ont jamais su retrouver leur chemin, d’autres supposeront que des créatures inconnues ont les auront tués de sang-froid. Avec les décennies, les mythes entourant ce lieu s’accumulèrent et donnèrent naissance et des croyances aussi étranges que loufoques. Ainsi, les plus croyants diront qu’ils ont été dévorés par Halduar elle-même. Lorsque le plus célèbre mineur, Morain, ressorti d’Halduar avec un sac contenant du Cryptonite, il était blême comme un mort, ses cheveux et sa barbe étaient graisseux et décolorés tout comme ses yeux maintenant gris. Il avait passé tant d’années dans la solitude des abysses d’Haldar qu’on dit même qu’il avait perdu ses capacités langagières. Cela pris des mois pour restaurer son humanité de jadis. Maon fut celui qui s’occupa de traiter Morain, évaluant les propriétés de ce nouveau minerai par la même occasion. Le Cryptonite, nom choisit par Morain pour rendre hommage à la déesse Crytpta, fut déclaré la ressource la plus puissante répertoriée... à l’époque.
Yukmouth
Co-Admin
Messages : 67
Inscription : lun. 11 mars 2019 00:04

--Baldafre--

Crypta, déesse immaculée responsable de toutes causalités en ce monde était la mère des deux dieux générant la plus grande ferveure au sein des peuples Cryptoniens : Baldafre et son frère cadet Delvur. Néanmoins, l’ainé de la famille n’était nulle autre que Xaena, déesse de la transformation. Elle était élégante et maternelle, aimable et serviable. Durant toute son enfance, elle servit de modèle pour ces deux frères. Delvur et Baldafre alimentaient une compétitivité malsaine, cherchant toujours à se montrer plus fort l’un que l’autre. Bien que Baldafre soit, fondamentalement plus intelligent et vif que Delvur, il ne l’égala jamais pour ce qui est du combat. Son petit frère avait hérité de toutes les valeurs de la chevalerie et du maniement de l’épée. Ainsi, les nombreux échanges de coups entre les deux frères menaient toujours à la même conclusion : Baldafre était blessé. C’est Xaena qui s’occupait de le soigner et de lui remonter le moral lorsqu’il absorbait une défaite contre Delvur. Xaena aimait son frère adoré, mais ce qu’elle ignorait, c’est que sa gentillesse était en train de faire naître en Baldafre des sentiments et des émotions qu’elle ne saurait répondre. Avec le temps, Baldafre développa une obsession charnelle envers Xaena, un amour allant bien au-delà de ce qui est acceptable dans une fratrie. C’est cette obsession qui déclencha la plus terrible des catastrophes qu’a connu notre monde... lorsque Baldafre déclara son amour à Xaena. Ses sentiments furent brutalement désapprouvés par tous les membres de sa famille, dégoûtés par le frère. Terrassé par le rejet, et humilié devant ses pairs, le choc fut irréparable dans l’esprit de Baldafre. Nombre fois il accepta ses défaites contre son frère Delvur, mais il s’agissait là d’une défaite que jamais il ne pouvait essuyer.

Baldafre commit ainsi un acte impardonnable durant la nuit suivant cette humiliation, il enferma Crypta dans un tombeau de Cryptonite, le légendaire minerai découvert dans les abysses d’Halduar. Il venait de déclarer la guerre à sa propre famille, de renier sa propre existence et de renier la toute-puissance de Crypta. Il traversa le long corridor qui menait à la chambre de Xaena, dépassant celle où dormait profondément son jeune frère. Il poussa doucement la porte de la chambre, pour y découvrir sa sœur bien éveillée, assied sur le bout de son lit, méditant les événements qui s’étaient produits. Elle était en position de dissonance, ne voulant abandonner Baldafre, mais en même temps ne pouvant répondre à ses sentiments. Elle ne pouvait dormir.

Elle leva ses yeux vers Baldafre, un regard blessé de tourment.

“Baldafre, je... j’ai peur... je ne sais comment t’aider...”

Baldafre commença à marcher vers elle, ne répondant pas aux paroles de sa bien-aimée sœur.

“Je ne veux pas que tu souffres, mon frère, je veux que... je veux que tu sois heureux... je ne veux pas être la cause de tes...” elle interrompit aussitôt ses propos.

Baldafre venait d’accélérer son déplacement vers elle, pour enfin foncer droit sur elle. Xaena fut plaquée au sol, encaissant l’impact de sa chutte et crachant aussitôt de l’air. Tentant de se relever aussitôt, le poids de Baldafre était désormais sur elle. De nombreuses émotions traversèrent tout le corps de la déesse, qui fixait son frère de ses yeux apeurés, tristes, trahis et désemparés. Les puissantes mains de Baldafre s’enroulèrent autour du cou de Xaena et commencèrent à appliquer de la pression. Xaena tenta de se débattre, mais elle ne pouvait combattre la force de son frère. De ses mains délicates elle tentait d’ouvrir les doigts de Baldafre, mais c’était vain. Elle perdit toute fougue, sentant la vie quitter son corps. Baldafre lâcha le cou rouge de Xaena. Il se releva, contemplant de haut le corps inanimé de celle qui avait brisé son cœur il y avait si peu de temps.
Répondre