Wolowitz L'Enclume

Bergeron
Messages : 1
Inscription : ven. 12 juin 2020 18:31

Il est né à Jelhom, ses parents étaient fermiers. Lorsqu'il était jeune la ferme fût emporter par le feu, ses deux parents moururent dans l'incendie. Wolowitz fût sauvé des flammes par un étranger, cet étranger était Marcus Primorius, un aventurier qui était de passage à Jelhom. N'ayant pas d'autre Famille, Wolowitz fût emmené par Marcus et celui-ci devint son mentor.
Pendant les nombreuses années qui suivirent Wolowitz apprit à devenir un aventurier, lui et Marcus Primorius allaient et venaient de villes en villes, de cités en cités. Wolowitz était un apprenti très talentueux avec un talent marqué pour la forge. Les armures qu'il faisait étaient solides et légères, ses armes elles, étaient d’une qualité exceptionnelle, ce qui lui valut le surnom de Wolowitz L'Enclume, car lorsqu’il forgeait, apparemment il cognait si fort sur l’enclume que même Tonus entendait ses coups de marteau et qu’il en était jaloux. Plus tard celui-ci l'adopta comme nom.

Marcus était un aventurier hors pair, reconnu pour être l’un des meilleurs du royaume, mais son penchant pour l'Alcool et les femmes l'était tout autant. Lorsque Wolowitz et Marcus revenaient d'une chasse aux trésor, Wolowitz gardait ses pièces d'or à l'abri, et celles qui provenaient aussi de son métier de forgeron afin de rester à flot pendant les périodes creuses, Marcus lui, dépensait jusqu'à la dernière pièce.

Les années passèrent et le duo étaient de plus en plus connu, mais il y eu une transition, Wolowitz était devenu le Maitre Aventurier, et Marcus l'apprenti. Wolowitz travaillait très fort dans chaque aspect de sa vie. Il perfectionnait ses techniques de forge, de maniement d'arme telle la hache et l'arbalète et sa compréhension des cartes aux trésors. Ceci faisait en sorte qu'il décodait des cartes de plus en plus complexe et qu’il était en mesure d’affronter des gardiens de plus en plus fort, trouvant de plus en plus de trésors appétissants. Marcus lui, sombrait de plus en plus dans l'alcoolisme et la dépravation, il était fatigué, usé par le temps, il parlait de plus en plus de retourner à Minoc, apparemment il y avait là-bas une maison qui appartenait à sa famille depuis des générations, il l'avait quittée des décennies auparavant pour partir à l'aventure et il n'y était jamais retourné.

Un jour Wolowitz découvrit sur le corps d'un grand guerrier Orc, une carte aux trésors comme il en n'avait jamais vu auparavant Il lui fallut 3 ans afin de réussir à la décodé, et à se préparer pour l'expédition, apparemment il y avait un trésor d'une rare valeur, que même 10 aventuriers ne pourraient dépenser en une vie tellement il était gros. Au matin, sa carte avait disparu, Marcus l'avait pris et avait laissé une note, celle-ci disait : Désolé Wolowitz, tu es le fils que je n'ai jamais eu, mais j'ai besoin de ce trésor, il en va de ma vie! Wolowitz savait que c'était en fait pour payer ses dettes de jeux, d'alcool et de femmes. Il savait aussi que Marcus n'était plus en mesure d’affronter les gardiens d'un tel trésor en qui plus est. Il partit donc vers le Nord, afin de retrouver son ami, mais il était trop tard, quand Wolowitz trouva Marcus, Bolok, un démon du début des temps se tenait au-dessus du corps mutilé, démembré de Marcus, Bolok leva la tête et en croisant le regard de Wolowitz lui fit un sourire et lui dit: Un jour, moi et toi, un jour…, puis le démon disparu.

Wolowitz emmena la dépouille de Marcus dans sa ville natale à Minoc afin de lui dire un dernier aurevoir et de le mettre en terre avec ses ancêtres. Arrivé à Minoc, Wolowitz découvrit que Marcus Primorius était le dernier d'une des plus grandes familles d'aventurier à avoir jamais vu le jour. Il trouva la maison familiale dont Marcus parlait, c'était en fait un Manoir, dans un bien triste état. Wolowitz tomba en amour avec la ville de Minoc et décida d'y rester, de rénover le Manoir des Primorius et d'y faire son camp de base. Il y est encore à ce jour, losqu'il n'est pas au manoir, il est en train de forger et de miner à la mine de Minoc, ou il y possède également une forge, dans la première tente à l'extérieur de la mine. Il possède également une petite demeure à l'extérieur de Britain, pour l'accommoder lorsqu'il y est en déplacement pour le travail.

Il fait des chasses aux trésors à l'occasion avec les cartes récoltées sur les corps des monstres qui croisent son chemin lorsqu'il est sur la route. À l'inverse de son mentor, il aime mieux rester sobre, afin d'être plus efficace comme aventurier et comme forgeron. Il affectionne les dieux Morain et Tonus, ceux-ci le guide afin de trouver du minerai de qualité et à forger des armures et des armes toujours plus de qualité. Wolowitz aimerait également revenir éventuellement à Jelhom et y ouvrir une forge pour finir ses vieux jours. Son parlé est différent d'un Nain des montagnes typique, dû au fait que son mentor Marcus Primorius était un humain Akaran, qui provenait d'une bonne famille. Ayant voyagé énormément, sa haine viscérale envers les Demi-elfes holocauste, les elfes noires, les humains holocauste et les nains des profondeurs s'est pratiquement envolée, il sait que celle-ci est futile et sans fondement, et surtout, mauvaise pour les affaires. Wolowitz est rendu à un point dans sa vie ou il désire être sédentaire, vivre de son métier de forgeron et prendre de l'Expansion, mais il ne dit jamais non à une petite chasse aux trésors de temps en temps pour garder ses sens affûtés! Il est relativement toujours de bonne humeur pour un Nain des montagnes, il aime la vie, forger et miner, il n’est pas agressif, il ne fait pas de vague et ne demande rien a personne, il veut simplement vivre tranquillement, car il sait qu’un jour viendra, lorsqu’il ouvrira un coffre , Bolok se dressera devant lui, et à ce moment, il sera prêt pour l’ultime combat!
Répondre